Intelligence artificielle et éducation

ECOLE PRIVEE
Dans l'éducation, comme dans les autres activités humaines, l'intelligence artificielle apparait comme la technologie de rupture des années à venir.

 

Faut-il avoir peur de l'intelligence artificielle?

 

 En fait, deux possibilités s'offrent à nous : avoir peur de cette nouveauté qui aurait comme objectif caché de supplanter l'humanité... ou, au contraire, surfer sur la vague de l'innovation pour en faire le plus formidable levier d'apprentissage jamais inventé  et se donner ainsi les moyens de saisir les enjeux formidables que nous devons relever. Aurions-nous d'ailleurs vraiment le choix?  Pour qui n'a pas l'esprit chagrin, un bref regard sur les expériences menées dans les plus prestigieuses institutions scolaires démontre que l'intelligence artificielle  rend l’expérience éducative à la fois plus efficace et engageante, tant pour les enseignants que pour les élèves...   L’Université de Stanford dans un rapport intitulé «'Intelligence artificielle, la vie en 2030 » déclare que cette dernière  jouera un rôle majeur et que les nouvelles formes d’enseignement en ligne vont devenir la norme : «elles feront partie de l’apprentissage à tous les niveaux, du cours élémentaire à l’Université » permettant ainsi de « faciliter les approches plus personnalisées de l’apprentissage ».

 

L'intelligence artificielle, un outil pour doper la performance scolaire

 

Grâce à l’Intelligence artificielle, en fait, les systèmes éducatifs sont d'ores et déjà en mesure de comprendre les besoins des élèves et de soutenir leurs efforts en leur concoctant des itinéraires sur mesure. Avec l’utilisation de cette technologie, le problème d’une approche « universelle » de l’enseignement peut enfin être résolu. Grâce à des algorithmes d’apprentissages automatiques, les enseignants seront capables d’identifier le niveau académique de chaque élève en détectant leurs lacunes et en corrigeant leurs méthodes. De leur côté,  les sujets plus talentueux, souvent ennuyés par des tâches trop faciles, vont  enfin pouvoir relever des défis de leur taille et trouver une nouvelle motivation à leurs études. Voilà de quoi conjuguer solidarité et performance, égalité et équité et sortir de "l'égalitarisme républicain", idole stérile de l'éducation nationale,  qui a le double mérite de disqualifier les enfants présentant des lacunes (110000 élèves sortent du système éducatif sans diplôme) et d'assommer ceux qui ont l'insolence d'être naturellement doués ( plus de 30% des enfants ayant un QI supérieur à 130 quittent l'école à partir de la troisième

 

Le cloud computing, un outil pédagogique de pointe.

 

Rendre la scolarité plus efficace et attractive, c'est  tout l'enjeu des technologies disruptives introduites dans l'éducation.  Le "cloud computing" permet de délocaliser les sources de savoir, il favorise l'aide à distance des pairs mais aussi  de tuteurs et, articulé sur des programmes d'intelligence artificielle, rend  l’expérience scolaire plus efficace. La collaboration  "homme-ordinateur" entraîne l'adoption de comportements d'apprentissages plus productifs, une meilleure autorégulation des efforts fonction des moyens de chacun et un recours ad libitum à des explications sur les points de cours qui posent problème.

Prenons l'exemple de Brainly, un réseau social créé pour aider les élèves à collaborer ensemble, réalisé par l'Université de Stanford en coopération avec celle de Washington. Pour servir un contenu de qualité, Brainly fonctionne réellement avec une équipe de plus de mille modérateurs qui vérifient les questions et les réponses de ses utilisateurs ( à propos, qui dit que le progrès technique supprime des emplois?). Grâce à des algorithmes d’apprentissage automatique, l’équipe des modérateurs dispose d'un outil puissant avec  filtre automatique de spams et de contenus de faible qualité. Ainsi sont-ils en capacité de se concentrer sur la fourniture de services premiums aux étudiants. Enfin et surtout, les algorithmes favorisent une meilleure expérience des utilisateurs, avec des fonctionnalités personnalisées.  Chaque étudiant accède aux informations qui l'aideront dans la voie unique de sa courbe d’apprentissage personnelle. À l’avenir, cela signifie que l'on aura enfin le loisir  de se débarrasser des lunettes idéologiques qui fondent les programmes de l'éducation nationale sur l'introuvable "élève moyen"!  On ne sera donc plus obligé  d'apprendre exactement la même chose et au même rythme que 30 de ses camarades de classe... Au lieu de cela, les algorithmes   insisteront sur les domaines où un apprenant rencontre des difficultés et adapteront, en temps réel, les leçons pour l'aider à gérer ses difficultés.

 

Des ouvrages scolaires adaptés à chaque élève!

 

Ce qui est vrai pour la gestion des classes l'est aussi pour les manuels scolaires traditionnels imprimés en grand nombre et conçus pour l’"étudiant moyen". Cela signifie que des millions d’élèves différents, avec des besoins divers et des capacités apprentissage variées, utilisent les mêmes matériaux, quel que soit le style éducatif de leurs enseignants ou de l'école... N'est ce pas là une source majeure d'inefficience pour n'importe quel projet éducatif? La bonne nouvelle c'est que l'implémentation de l'intelligence artificielle rend aujourd'hui possible l'adaptation des manuels scolaires à chaque lecteur. Les éducateurs importent leur plan de cours et les algorithmes gèrent ensuite les informations acquises pour créer des manuels basés à la fois sur les programmes mais aussi sur les forces et faiblesses de chaque élève...

 

Les enseignants seront-ils remplacés par des robots?

 

L'intelligence artificielle est un compagnon de toute la vie dans l'éducation, facilement accessible à partir de n'importe quel périphérique et ce, grâce aux informations stockées dans des nuages numériques. Elle aidera les élèves, les étudiants, les personnes actives et même les retraités à doper leurs performances cognitives avec des itinéraires à la carte, fonction des besoins de chacun. Cela signifie-t-il que l'on remplacera les enseignants par des robots? Certainement pas si on considère que l'enseignement est une interaction complexe qui requiert d'authentiques qualités humaines telle que l'empathie, l'animation de groupes, l'exemplarité. Les robots, quelle que soit leur puissance de calcul, ne seront qu'en mesure d' offrir une assistance précieuse et un cadre de travail plus performant aux enseignants. Ils assisteront les professeurs pour que ces derniers se concentrent sur leurs tâches fondamentales : aider les enfants à grandir, à acquérir une discipline, des méthodes de travail, s'insérer dans un groupe, se servir de leurs connaissances dans des contextes spécifiques en liaison avec les défis qu'ils auront à relever...  Car c'est une tâche bien noble que celle d'enseigner et à laquelle les robots n'auront jamais accès puisqu'elle consiste à offrir aux enfants non seulement les clés de domaines d'expertise mais aussi la connaissance, de soi comme des autres, pour entrer en possession de leur propre liberté.

 

15/03/2018

LES ATOUTS SAINT-HILAIRE

LES ATOUTS SAINT-HILAIRE
  • Chaque élève est unique.

    L’Ecole Saint Hilaire propose des parcours hautement personnalisés pour chacun de ses élèves afin de mieux s'adapter à leur profil d'apprentissage, leur projet personnel et leurs difficultés éventuelles. Saint-Hilaire est le lycée privé idéal pour les élèves précoces ou confrontés à certains troubles de l'apprentissage.
  • Une atmosphère de travail sereine et bienveillante. Saint-Hilaire est un lycée à taille humaine, où il fait bon apprendre. Les élèves s'y sentent bien, encadrés et animés par une équipe pédagogique certes exigeante, mais à l'écoute et qui pratique une discipline positive.
  • Une Ecole qui prépare au delà du baccalauréat. Certes les élèves s'y entrainent pour réussir leur baccalauréat, mais ils s'y forgent aussi leur premier socle de compétences et de connaissances pour naviguer avec succès dans un siècle en bouleversement permanent. A Saint-Hilaire on apprend à communiquer, à gérer son stress, à être créatif, entrepreneur mais également le numérique, le travail collaboratif ... autant de compétences indispensables au 21ème siècle.
  • Des pédagogies actives et innovantes. Favoriser le plaisir d'apprendre et donner envie de découvrir grâce à nos pédagogies de pointe : classes inversées, apprentissage par projet, jeux éducatifs, soutien par les pairs, débats et controverses, .... et un campus numérique permettant d'apprendre partout et à tout moment.
  • L'international, une culture, l'anglais une priorité. Saint-Hilaire offre à ses élèves la possibilité de suivre des parcours internationaux, en partenariat avec des Ecoles réputées au Royaume-Uni ou au Canada. Des séjours linguistiques sont également proposés pendant les vacances scolaires. Toutes les semaines, avec Wordspal, une méthode exclusive,  les élèves apprennent le vocabulaire indispensable en anglais.
  • Des cours que l'on ne trouve nulle part ailleurs. Au-delà des matières scolaires prévues aux programmes, Saint-Hilaire propose à ses élèves d'explorer de nouvelles connaissances : Histoire des idées en seconde ou cycle d'initiation à la philosophie en première, ateliers BOOSTER en orthographe, anglais, maths, français,... cours de culture générale et d'actualité, ateliers de numérique et d'intelligence artificielle, conférences sur les Grands Enjeux du Monde, cours d'expression orale, ...

TÉLÉCHARGEMENT

  ÉCOLE SAINT HILAIRE
ÉCOLE SAINT HILAIRE
Établissement privé indépendant

24 ter rue Charcot
75013 PARIS
Tel : 01 45 85 58 94
admission@mynwu.com